Tous les sujets venant d'une zone d'endémie (régions tropicale, subtropicale, sud de l'Europe) doivent avoir un examen parasitologique des selles et un traitement éradicateur systématique avant la corticothérapie. La survenue d'une anguillulose maligne est un risque important. Ne pas casser, écraser, mâcher ou avaler avant. Prévenez votre médecin si vous remarquez des signes d'infection tels que fièvre, maux de gorge, éruption cutanée, ou des frissons. La survenue d'une anguillulose maligne est un risque important.